Mauvaises nouvelles pour les emprunteurs - 29/04/2022

De nombreux crédits immobiliers sont aujourd’hui refusés, en raison de la hausse des taux de février et de la baisse des taux d’usure du mois d’avril.

Le taux d’usure est le taux maximum au-delà duquel une banque ne peut pas prêter de l’argent. Il a atteint son plus bas niveau le 1eravril, malgré une forte hausse des taux de crédit. De plus en plus d’emprunteurs voient alors leurs crédits refusés.

La parution des taux d’usure du deuxième trimestre 2022 était attendue. Le taux d’usure est remonté sur les durées courtes (moins de 10 ans). Il est en revanche descendu sur les durées plus longues, les plus répandues, et a atteint son plus bas niveau historique (2,40%). Les taux de crédit ont alors augmenté, le taux d’usure a baissé, et de nombreux emprunteurs sont alors exclus du crédit immobilier.

Protéger les emprunteurs en interdisant l’octroi de prêts à taux trop élevés est le but premier des taux d’usure. En revanche, leur méthode de calcul est souvent remiseen cause.La hausse des taux de crédit est récente. Elle n’est alors pas prise en compte dans le calcul des taux d’usure, car il y a un décalage de 3 mois pour le calcul. C’est pour cela que de nombreux emprunteurs se voient refuser leur prêt immobilier.

Ces refus sont à cause du taux d’usure ou d’un taux d’endettement élevé. Les profils les plus classiques sont les plus pénalisés.


« Retour aux actualités

certification - assurance - réseau

Accessibilité handicapé Coutances
Diagnostiqueurs certifiés
par I.CERT
Amiante avant travaux Bretagne
Diagnostiqueurs certifiés
par ABCIDIA
Amiante avant travaux Normandie
Membre de la
CDI FNAIM
Accessibilité handicapé Normandie
Prestations assurées par
ALLIANZ